Choisissez une langue



Restaurations provisoires

En principe, tous les matériaux d’obturation plastiques peuvent servir aux obturations provisoires. Dans la pratique cependant, les matériaux utilisés répondent à d’autres critères car ces obturations ne doivent tenir qu’un temps relativement court. Des propriétés comme la stabilité d’abrasion, l’étanchéité marginale et la stabilité de pression deviennent secondaires. 

Produits à mélanger pour provisoires :

Ciment phosphate
Provisoire au ciment phosphate

Le ciment au phosphate-oxyde de zinc est un mélange de liquide (acide phosphorique) et de poudre (principalement de l’oxyde de zinc) qui se lie en deux à trois minutes. Les ciments au phosphate sont utilisés pour les fonds de cavité et les obturations de reconstruction, ainsi que  pour les ciments de scellement des inlays et couronnes. Il peut arriver que l’acide provoque une légère irritation de la pulpe lorsque celle-ci est à proximité immédiate ; cette irritation disparaît avec la prise du ciment.

Les ciments au carboxylate sont un mélange de liquide (acide polyacrylique) et de poudre (principal composant : oxyde de zinc) et ont l’avantage d’être parfaitement compatibles avec la pulpe. Leur stabilité d’abrasion est faible. Ils sont également utilisés pour les obturations de reconstruction et les fonds de cavité, ainsi que pour les ciments de scellement.

Les ciments à l’oxyde de zinc et eugénol sont un mélange de poudre d’oxyde de zinc et d’eugénol (un constituant de l’huile essentielle du clou de girofle) ; ils ont beaucoup été utilisés par le passé. Depuis que l’on en sait davantage sur les processus biologiques de la pulpe, on a cependant moins recours à ce ciment.

Les ciments au sulfate de zinc sont un mélange de poudre et de liquide ; ils n’ont pratiquement pas d’effets secondaires, mais sont comparativement peu résistants.   

Produits prêts à l’emploi pour provisoires :

Pâte prête à l’emploi pour une obturation provisoire
Elimination d’une obturation plastique provisoire

Les produits plastiques prêts à l’emploi durcissent au contact de l’humidité de la bouche et constituent un provisoire idéal. Ils sont conditionnés en tube, il suffit donc de les appliquer et de les adapter à la cavité.

Les provisoires plastiques durcissant à la lumière sont particulièrement indiqués pour les soins temporaires avant la pose d’un inlay. Ces matériaux ont l’avantage de pouvoir ensuite être éliminés en un seul morceau. Il n’est alors pas nécessaire de débarrasser la cavité des restes de ciment et l’on peut immédiatement essayer l’obturation coulée.

La gutta-percha est un autre matériau souvent employé : ce système d’obturation consiste à réchauffer et à plastifier le matériau. C’est dans cet état ramolli que ce dernier est ensuite introduit et formé dans la cavité.