Choisissez une langue



Ostéoplasties vestibulaires

Lorsqu’il est nécessaire de recouvrir des portions de racine dénudées (appelées récessions gingivales), la parodontologie chirurgicale a recours à une greffe muqueuse. Un bistouri (sorte de « rabot à muqueuse » spécial) permet de prélever un mince greffon de la muqueuse du palais ou des joues pour recouvrir le défaut.

La gencive attachée a une fonction de tampon entre la gencive marginale et la muqueuse des lèvres et des joues du vestibule, mobilisée par la force des muscles. Lorsque la bande de la gencive attachée devient trop étroite en raison d’une récession, la gencive attachée n’est plus en mesure d’absorber les forces exercées par les muscles, ce qui entraîne un déchirement et une inflammation de la gencive marginale. Une plastie vestibulaire s’avère alors nécessaire pour éviter d’autres dégradations parodontales. A cet effet, la muqueuse vestibulaire mobile ainsi que la musculature sont détachées, et la zone périostale à traiter est recouverte d’un greffon muqueux prélevé dans la région des joues ou du palais dur, mais également de greffons cutanés provenant de la surface corporelle, lorsqu’il s’agit d’une plus grande étendue.