Choisissez une langue



Mesures chirugicales

Phase II – Interventions de chirurgie parondontales

Si certaines altérations pathologiques n’ayant pas pu être éliminées au cours de la phase I (stopper l’évolution inflammatoire) persistent, il faudra recourir à un traitement chirurgical. Les techniques de traitement suivantes sont essentiellement pratiquées :

  • curetage fermé ;
  • curetage ouvert ou intervention parodontale à lambeau ;
  • gingivectomie (à biseau interne ou externe) ;
  • gingivoplastie ;
  • régénération tissulaire guidée (guided tissue regeneration = GTR) ;
  • mise en place d’un lambeau muqueux ;
  • plastie vestibulaire ;
  • ostéoplastie.


Depuis les années 1970, la tendance n’est plus à l’intervention chirurgicale radicale de la réduction des poches. Désormais, on ne raccourcit plus systématiquement la gencive et donc, on ne procède plus à une résection de la poche. Le traitement parodontal moderne préconise un surfaçage radiculaire en vue d’éliminer la cause de l’approfondissement de la poche lié à l’inflammation. Après un tel traitement, la gencive ne repousse plus, mais l’inflammation est nettement résorbée.