Choisissez une langue



Pathologies induites par la présence de plaque

Saignement après sondage de la poche
Gingivite aiguë
Accumulation de plaque sur la dent 22

La gingivite uniquement provoquée par la plaque dentaire est une inflammation de la gencive. Elle est causée par un biofilm bactérien tendre (plaque dentaire). Le symptôme principal de la gingivite est le saignement. Une gencive inflammatoire peut saigner même en éliminant délicatement le biofilm au moyen d’une brosse souple ou encore sans raison apparente. Une gencive saine se caractérise par sa granulation typique (stippling) à l’aspect « peau d’orange ».

Une gencive saine est de couleur rose pâle. Elle rougit en cas d’inflammation. Les patients souffrant de maladies parodontales inflammatoires ne se plaignent guère de la douleur, sauf dans le cas d’une évolution critique de la pathologie.

Les symptômes cliniques d’une gingivite associée à l’accumulation de plaque sont la rougeur, le gonflement et la disparition de l’aspect granité de la gencive. L’élimination de la plaque dentaire et des biofilms pigmentés accompagnée d’un conseil prophylactique concernant la technique de brossage permet de résorber l’inflammation.

Outre la gingivite uniquement causée par la présence de plaque, il existe des gingivites liées à des facteurs systémiques (c’est-à-dire affectant l’organisme dans son ensemble). Un exemple typique est l’inflammation gingivale pendant la grossesse (gingivite gravidique). Les périodes de variations hormonales (puberté, menstruation, grossesse) ont un impact sur le système immunitaire et se traduisent par l’apparition d’inflammations au niveau de la gencive.

Parodontite établie
Saignement gingival après élimination méticuleuse de la plaque dentaire
Gingivite associée à la présence de plaque
Résultat de l’application de mesures prophylactiques
Inflammation des papilles interdentaires
Hyperplasie gingivale pendant une prise de médicaments
Hyperplasie gingivale résultant d’une prise de médicaments

La prise de médicaments peut faire évoluer une gingivite associée à la présence de plaque. Des modifications de type inflammatoire et hyperplasique apparaissent généralement lors de la prise de médicaments anticonvulsifs (épilepsie) et d’antagonistes du calcium (maladies cardiaques). Ils sont à l’origine d’une excroissance gingivale ou hyperplasie gingivale. Cette inflammation allant de pair avec une prolifération des tissus peut être si forte que les dents sont entièrement recouvertes d’excroissances gingivales. Les contraceptifs oraux (par exemple la pilule contraceptive) peuvent également provoquer une gingivite.

Hyperplasie gingivale chez un patient atteint de leucémie

Parmi le sous-groupe des gingivites modifiées par des pathologies systémiques, il convient également de citer celles se manifestant chez les patients diabétiques (diabetes mellitus) ou chez les patients présentant une perturbation de l’hémogramme (par exemple leucémie).
Les gingivites associées à la présence de plaque qui évoluent sous l’effet d’une malnutrition (par exemple carence chronique de vitamines A, C et D) sont rares en Europe.