Choisissez une langue



Etiologie de la carie

Carie
Carie initiale (lésion tache blanche)

La carie est un processus bactério-chimique, au début duquel la dent perd des substances minérales. Des bactéries infiltrent le biofilm tendre et sécrètent des résidus métaboliques acides qui attaquent le phosphate de calcium contenu dans l’émail des dents. Petit à petit, l’émail dentaire affaibli s’émiette et un premier petit défaut apparaît. Les bactéries sécrétant des acides et provoquant la carie peuvent alors déminéraliser les parties plus profondes des substances dentaires dures. Ainsi la carie progresse de l’émail dentaire jusqu’à la dentine. Lorsque la carie gagne la dentine profonde, l’acide et les substances toxiques (toxines) des bactéries peuvent provoquer une inflammation de la pulpe (pulpite).

Il est possible de classifier les caries en fonction de l’étendue de la lésion carieuse. Il y a carie initiale ou carie superficielle lorsque la carie est limitée à l’émail dentaire. Si la carie a atteint la dentine, il s’agit d’une carie moyenne ou profonde selon la profondeur de la carie dentinaire. 

Carie initiale

La carie initiale est encore réversible. La perte de minéraux au niveau de l’émail dentaire se manifeste par une tache blanchâtre. Elle peut être soignée en appliquant des minéraux sur la surface dentaire sous forme de gel ou de solution fluorée. Cette application permet de reconstituer les substances minérales (reminéralisation). 

Carie superficielle

La carie superficielle n’est plus réversible. A la suite de la perte de minéraux, un premier trou, une cavité s’est formée au-dessous d’une surface dentaire intacte. De telles lésions constituent un nid de prédilection pour les bactéries. Ces lésions s’accompagnent toujours de plaque. Les acides produits par les bactéries ne peuvent pas être neutralisés par la salive et continuent à engendrer une perte de minéraux. La carie superficielle est indolore et reste confinée au niveau de l’émail.   

Carie moyenne

Carie cervicale (carie du collet dentaire)
Carie sous-jacente
Destruction de la dentition par des caries

Lorsque le processus carieux atteint la dentine, on parle de carie moyenne ou dentinaire. En empruntant les canalicules innervant la dentine, les bactéries peuvent maintenant progresser plus rapidement et la carie se propage donc plus vite. La carie dentinaire peut également prendre des proportions considérables même sous une surface d’émail presque intacte.
Lorsque la carie moyenne est devenue vraiment importante, la sonde reste coincée dans la dentine ramollie. Plus la lésion est grave, plus les processus de décomposition (décomposition bactérienne de débris alimentaires sont importants. 

Carie profonde

Lorsque la carie dentinaire se rapproche de la pulpe, on parle de carie profonde. La lésion carieuse avec la dentine ramollie touche alors de grandes parties de la dent. Sans traitement, la carie va détruire la dent entraînant une lésion bactérienne de la pulpe ou pulpite (inflammation de la pulpe dentaire).