Choisissez une langue



Bridges

Perte de la dent avec égression de la dent 26 et inclinaison des dents 27, 38
Construction d’un bridge à trois éléments

Un bridge est une prothèse uniquement portée par le parodonte pour combler un espace édenté dans une rangée de dents ; il est inséré sur des ancrages de bridges fixes et soutenu par les piliers du bridge. Les forces de mastication sont absorbées uniquement par les piliers du bridge.

La fermeture de l’espace édenté comprend la restauration de la fonction de mastication, l’aspect esthétique et phonétique, ainsi que la prévention des migrations dentaires, des inclinaisons ou égressions des dents antagonistes dans l’espace libre. L’interruption de l’arcade dentaire à la suite de la perte d’une dent entraîne des troubles de l’occlusion et de l’articulation qui s’expliquent par la disparition des zones de contact. L’inclinaison des dents formant les bords de l’espace édenté, tout comme le prolongement ou l’égression et la migration des dents antagonistes, peuvent être à l’origine de caries et de poches parodontales, que l’on peut prévenir en insérant un bridge suffisamment tôt.

Un bridge fixe est une solution fonctionnelle et esthétique. Pour cela cependant, les dents voisines souvent saines doivent être taillées. Ces dents qui soutiennent une construction de bridge sont appelées dents piliers. On appelle pilier de bridge la dent préparée pour accueillir l’ancrage de bridge. L’élément intermédiaire (pontique) est l’élément entre deux ancrages de bridge.

 

Types de bridges

Bridge avec pilier terminal
Bridge Cantilever (l’une des extrémités n’est pas supportée par un pilier)
Aperçu des différents types de bridges

D’un point de vue statique, les bridges avec pilier terminal à un pilier ou à piliers multiples sont les plus stables car les éléments intermédiaires se trouvent entre les dents piliers. Les bridges Cantilever (ou bridge en extension) nécessitent au moins deux ancrages de pont voisins. Les bridges amovibles constituent une autre solution. Le bridge adhésif (également appelé bridge de Maryland ou bridge collé) est le bridge qui ménage le plus la substance dentaire dure.

Les bridges Cantilever ne sont soutenus par des piliers de bridge qu’à une seule extrémité. La partie se terminant librement constitue un levier peu stable sur le plan statique et provoque une inclinaison et un relâchement des piliers du bridge.

Le recours à un bridge non fractionné n’est possible que lorsque tous les piliers peuvent être préparés dans le même axe d’insertion. Si les piliers de bridge sont inclinés, le bridge ne peut être inséré que s’il est fractionné. Dans les bridges fractionnés, l’une des extrémités de l’élément intermédiaire est solidement fixée à l’ancrage du bridge. L’autre extrémité est fixée à l’ancrage du bridge par une glissière, des doubles couronnes ou une vis par ex.

Le bridge amovible est une prothèse portée par le parodonte qui est indiqué pour les espaces où ne restent que peu de dents ; il nécessite des ancrages de bridge fractionnés (doubles couronnes) qui font partie des bridges, mais aussi des prothèses partielles. Ces ancrages sont utilisés pour les bridges de grande portée pour des raisons d’hygiène parodontale. 

Préparation ménageant la substance pour un bridge collé
Bridge collé à facette (bridge de Maryland) avec armature
Vue d’un bridge collé