Choisissez une langue



Implantation avec reconstruction de la crête alvéolaire

Edentement terminal du maxillaire inférieur gauche
Réalisation d’un lambeau mucopériosté
Régénération avec un os autogène

Augmentation osseuse et
régénération osseuse guidée

La réalisation simultanée d’une implantation et d’une augmentation osseuse requiert nécessairement une fixation stable des implants :

  • insertion stable des implants ;
  • substitution de la substance osseuse manquante par un os autogène ou par la pose d’un substitut osseux, et recouvrement à l’aide d’une membrane résorbable.

Si le volume disponible n’est pas suffisant pour assurer une fixation stable des implants, il est nécessaire de procéder en deux temps :

  • dans une première étape, seule l’augmentation osseuse peut être réalisée ;
  • l’implantation suit au bout de trois à quatre mois.

    Os régénéré à neuf mois post opératoire
    Résultat après l’implantation
    Edentement terminal après la pose des couronnes sur implants

    Implantation avec reconstruction de la crête alvéolaire à partir d’os autogène :

    Cette intervention est essentiellement réalisée sur le maxillaire inférieur :

    • prélèvement d’un greffon de la crête iliaque ;
    • adaptation du greffon à l’arcade maxillaire, une division en deux parties peut s’avérer nécessaire ;
    • fixation du greffon à l’aide d’implants vissés, profondément ancrés dans l’os existant.


     

     

    Elévation du plancher sinusien (sinus lift) avec augmentation et implantation :

    Au cours de cette opération, la muqueuse est décollée du plancher du sinus maxillaire, puis rehaussée.

    L’os ou un substitut osseux est déposé dans la cavité entre le plancher osseux et la muqueuse du sinus maxillaire.

    Une implantation simultanée n’est possible qu’avec une hauteur d’os résiduel suffisante du maxillaire supérieur.

     

    Sinus lift par voie crestale :

    • réalisation des trous de forage pour les implants, sans perforation de la muqueuse du sinus maxillaire ;
    • insertion d’os ou de substituts osseux par les trous de forage en décollant et en relevant la muqueuse du sinus maxillaire. Il est recommandé d’éviter toute perforation ;
    • lorsque l’augmentation est suffisante, les implants sont posés.

    Sinus lift par fenêtre osseuse :

    • un couvercle osseux est préparé dans la région de la fosse canine, sans décollement ni ouverture de muqueuse du sinus maxillaire ;
    • la muqueuse du sinus maxillaire munie du couvercle osseux est décollée du plancher du sinus maxillaire à partir des découpes osseuses, puis déplacée en direction crâniale ;
    • la cavité située entre le plancher et la muqueuse du sinus maxillaire est comblée à l’aide d’os ou d’un substitut osseux.

    Transposition du nerf alvéolaire inférieur :

    Lorsque, en cas d’atrophies de la zone dentaire latérale du maxillaire inférieur, la substance osseuse située au-dessus du nerf alvéolaire inférieur n’est pas suffisante pour recevoir des implants, il est possible de transposer le nerf pour permettre la pose d’implants plus longs.