Choisissez une langue



Diagnostic de la carie

Examen avec la sonde
Bilan radiographique : Carie sur la dent 46
Recherche d’une carie avec lumière
Test de sensibilité au froid

Pour diagnostiquer une carie, on applique une sonde fine et pointue sur d’éventuels défauts de surface dans l’émail. Si la sonde reste coincée dans une fissure, c’est un signe certain que la dentine est ramollie.

La radiographie standard pour le diagnostic des caries est une radiographie bite-wing ou une radiographie rétro-alvéolaire (d’une seule dent). Il s’agit surtout de détecter d’éventuelles caries dans la zone de contact entre les dents (carie proximale) et caries de la dentine qui se forment dans les profondeurs des fissures.

A la radiographie, la carie apparaît sous la forme d’une tache brune. Dans les parties déminéralisées ou cariées de la dent, les rayons x sont moins bien absorbés et noircissent donc le film.

Pour les dents antérieures, l’éclairage des points de contact des incisives permet également d’affiner le diagnostic. Une lampe à polymériser peut être utilisée comme source optique. La carie apparaît plus sombre que l’émail sain.

Le test de sensibilité constitue un autre moyen diagnostique. Une hypersensibilité de la dent peut être le signe d’une carie cachée. Pour réaliser ce test, le plus simple est d’utiliser un spray froid. Pour cela, on vaporise du froid sur une boulette de coton. Ce procédé peut déclencher une sensation de douleur accrue en cas de pulpite aiguë sur les dents avec une large cavité pulpaire (par ex. chez les personnes jeunes). Autre possibilité : la stimulation électrique de la pulpe au moyen d’appareils spéciaux. En l’absence de réaction sensible, c’est le signe que la dent est dévitalisée (nécrosée).