Choisissez une langue



Anatomie des dents

Structure externe d’une dent avec désignation de la position et de la direction
Incisive supérieure et inférieure
Canine supérieure et inférieure
Prémolaire supérieure et inférieure
Molaire supérieure et inférieure

D’une manière générale, on distingue pour chaque dent la couronne dentaire et une ou plusieurs racines. Le collet dentaire désigne la transition entre la couronne dentaire et la racine. A la pointe de la racine (apex) se trouve une petite ouverture (foramen apicale) par laquelle les vaisseaux sanguins et lymphatiques, ainsi que les nerfs parviennent à l’intérieur de la dent.

« Coronaire » signifie « au niveau de la couronne dentaire », « cervical » « au niveau du collet dentaire » et « radiculaire » « au niveau de la racine ». La zone de la dent « à la pointe de la racine » se nomme « apicale ».

La couronne dentaire en forme de pelle se terminant par une arête incisive horizontale est typique des incisives. Les incisives inférieures sont plus étroites et plus petites que les incisives supérieures.

On reconnaît la canine à la forme caractéristique de ses arêtes incisives disposées diagonalement qui se rejoignent à la robuste pointe canine.

Les prémolaires possèdent une surface de mastication servant à broyer la nourriture. Les deux prémolaires du maxillaire inférieur ainsi que la deuxième prémolaire du maxillaire supérieur possèdent une seule racine. La première prémolaire du maxillaire supérieur possède en général deux racines.
L’endroit où deux racines se séparent se nomme bifurcation, celui où trois racines se séparent se nomme trifurcation.

Les plus grosses dents de la denture sont les molaires. Les couronnes dentaires se composent en général de quatre cuspides. La première molaire du maxillaire inférieur constitue cependant une exception, puisqu’elle compte en général cinq cuspides.

Les molaires du maxillaire supérieur possèdent trois racines, les molaires du maxillaire inférieur deux racines.
Les molaires des deux maxillaires possèdent en règle générale trois canaux radiculaires dont la courbure peut varier.